Bonjour et bienvenue, je m’appelle Philippe, je suis thérapeute en relation d’aide et coach personnel (certifié par l’institut Cassiopée).

J’ai longtemps cherché à trouver du sens et à relier des sensations, des ressentis et des faits. Aujourd’hui je peux dire qu’en tentant de relier mes points, j’ai appris à lire les vôtres.

Le fil qui relie

On pense parfois que les étapes de nos existences sont hasardeuses et sans aucun rapport entre elles. C’est rarement le cas. 

Pour ma part, le fil qui relie l’ensemble de mes expériences est évident. Dès l’enfance, j’ai cherché la connexion à autrui et plus particulièrement comment trouver ma place au cœur des autres. Étant un enfant abandonné, je me suis construit avec la peur du rejet, le manque de confiance en soi et les troubles de l’attachement. De quoi s’isoler ou tomber dans la dépendance affective, tant les situations d’abandon ont un impact sur la manière dont se structure notre personnalité. À ce sujet, je vous invite à découvrir le livre “Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même” de Lise Bourbeau, dont la blessure d’abandon fait partie.

Plus tard, diplômé du lycée Corvisart et de l’école Estienne, j’ai exploré les univers des arts graphiques et de la communication visuelle. En tant que graphiste et directeur artistique (notamment au sein du groupe Publicis), pendant plus de quinze ans j’ai été soumis à un rythme de travail effréné, confronté aux ego surdimensionnés et malmené par ceux qui représentaient l’autorité. Chaque jour, ma colère et mon sentiment d’injustice grandissaient, aux dépens de ma vie de couple et de mon entourage. Quoi de mieux pour commencer à s’interroger sur la façon de communiquer avec soi-même et de communiquer avec les autres ?

Le point de bascule

Brutale et sans appel, la bascule s’est manifestée par un burn-out. Mon système a craqué tant cette première vie était inconfortable. Les répétitions de situations traumatiques (sentiment d’abandonner ma propre fille, sentiment de m’abandonner moi-même), les problèmes relationnels fréquents et l’incompréhension totale de qui j’étais, ne pouvaient plus durer. Le mal-être profond, inconscient et ancien demandait à être soigné. 

Trouver la volonté de rebondir et le courage de « travailler sur soi » sont des clefs essentielles. J’ai enfin pris le temps de rencontrer les bonnes personnes pour être accompagné et prendre conscience de ce que je vivais. La quête de sens a nécessité un certain temps en terme d’initiation et d’acceptation. Ce processus porté par la psychologie et le dépassement personnel m’a permis d’observer les liens entre les dysfonctionnements physiques, émotionnels et mentaux et de mieux appréhender les mécanismes de mon fonctionnement. Petit-à-petit le calme s’est installé en moi. Une grande transformation ne se fait pas en un claquement de doigt.

La reconversion vers l’aide aux autres

Capable de bienveillance envers moi-même et campé sur mon équilibre retrouvé, j’ai découvert une capacité inédite à aller de l’avant. La mission d’aide aux autres s’est intégrée très progressivement et naturellement. Comme si le processus était d’être aidé, pour à mon tour, accompagner.

J’ai suivi une formation certifiante sur la relation d’aide à l’Institut Cassiopée. Cet enseignement, aux couleurs d’un nouveau départ, m’a appris à maîtriser des outils psycho-thérapeutiques et à libérer ma vision des croyances limitantes pour les transformer en croyances dynamisantes.

Laurent Lévy a écrit « Nous sommes déjà ce que nous cherchons » (je vous invite à lire son livre) et je le crois sincèrement. Grâce à une écoute active et à une démarche humaniste, il me tient à cœur de vous soutenir dans votre parcours de conscience. Je vous guide à mobiliser vos ressources intérieures afin que vous puissiez trouver vos solutions par vous-même, retrouver la confiance et réaliser vos objectifs en toute autonomie.

Certifié dans la relation d’aide de l’adulte, j’accompagne les adultes, les couples et les professionnels (notamment dans la prévention du burn-out). Je propose une prise en charge spécifique pour les personnes atteintes de maladies (maladie d’Alzheimer, cancer) ou en état de dépendance (maladies liées à la somatisation et aux addictions), qui s’étend jusqu’à l’aide aux proches et à l’accompagnement au deuil.

Spécialisé dans la relation d’aide de l’enfant et de l’adolescent, j’accompagne les enfants et les adolescents dans leur processus de développement. 

Au plaisir de vous rencontrer, 

Philippe